Football : Le Japon renonce à l’organisation du Mondial-2023 dames

Le Japon a retiré à sa candidature à l’organisation de la Coupe du monde de football féminine en 2023, a annoncé lundi la fédération nippone (JFA), à quelques jours de la décision officielle de la Fifa.

« Je ressens de la résistance contre l’organisation de deux événements majeurs dans le même pays en l’espace de peu de temps, une résistance renforcée par l’impact du coronavirus« , a fait savoir le président de la JFA dans un communiqué, en référence aux Jeux de Tokyo reportés d’un an à 2021 en raison de la pandémie.

Le retrait du Japon laisse place à un duel entre la Colombie et la candidature conjointe de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande, présentée comme favorite et qui jouit du soutien de la Fédération de football d’Asie du Sud-Est.

Quelques semaines plutôt, le Brésil avait également renoncé à cette organisation en raison de l’austérité imposée par la pandémie de Covid-19. La Fifa devra annoncer jeudi l’organisateur de cette compétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *